Guide des aides publiques - 071 20 29 50

Mesure d'urgence pour soutenir la reprise des stages des jeunes en formation en alternance

Dernière mise à jour : 22 juillet 2021

Généralités

Sur proposition des Ministres de l’IFAPME Willy BORSUS et de la Formation, Christie MORREALE, le Gouvernement de Wallonie a décidé d’une mesure d’urgence pour soutenir la reprise des stages des jeunes en formation en alternance.

Le formation en alternance a également été impactée par la crise sanitaire suite à la longue période de fermeture de certains secteurs comme l’HORECA, les salons de coiffure, les instituts de soins etc. 

En effet, un bon nombre de contrats d’alternance sont encore suspendus, certaines entreprises hésitant à les réactiver par peur d’un nouvel arrêt ou à cause de problèmes financiers.

Le Gouvernement Wallon a donc décidé d’une mesure d’urgence sous forme d’une prime d’encouragement de 390 euros afin que les secteurs fermés (l’HORECA, les esthéticiennes, les coiffeurs, les services de soins à la personne) puissent réactiver un contrat ou conclure un nouveau contrat d’alternance. Ce, à partir du 1er mai et durant au maximum les 4 premiers mois de la reprise d’activité et de la réactivation du contrat d’alternance.

Pour les informations pratiques, n’hésitez pas à contacter le Réseau IFAPME ou le CEFA

Contacts

L’essentiel pour entreprendre en Wallonie: 1890


Certaines aides publiques accordées à une entreprise sont soumises à des plafonds maximum. Toute entreprise doit les signaler lors de l’introduction d’une demande d’aides.