Guide des aides publiques - 071 20 29 50

Prêt subordonné et/ou garantie

Dernière mise à jour : 21 juin 2021

Généralités

Le prêt Ricochet Relance facilite l’octroi d’un financement jusqu’à 100.000€ à un taux très favorable !

  • Afin de faire face aux conséquences du Covid-19, le prêt Ricochet Relance vise à rencontrer les besoins des entreprises, en (re)constituant ou en renforçant leur trésorerie. Le prêt Ricochet Relance permet d’obtenir jusqu’à 100.000€ en combinant un nouveau crédit bancaire, éventuellement garanti par la SOWALFIN à maximum 75%   ⇒ Jusqu’à 50.000€
  • Un moratoire, de min. 6 mois, sur un/plusieurs crédit(s) bancaire(s) existant(s)
  • Un crédit SOWALFIN, à un taux de 0%, de maximum la somme du nouveau crédit bancaire et des échéances en capital reportées via le(s) moratoire(s) octroyé(s), incluant au minimum une franchise de 6 mois   ⇒ Jusqu’à 50.000€

La spécificité de cette solution financière réside dans son caractère automatique : en pratique, la banque ne doit pas obtenir l’accord préalable de la SOCAMUT pour accorder le financement. Elle s’engage simplement à informer la SOCAMUT de sa décision

⇒ simple et rapide !

 

POUR QUI?

Ce produit s’adresse :

  • aux indépendants et petites entreprises (moins de 50 équivalents temps plein) déjà constitués avant la crise
  • situés en Région wallonne
  • chiffre d’affaires ou total bilan inférieur ou égal à 10 millions €
  • pour les entreprises de plus de 3 ans : pas en situation de difficulté financière
  • dans un secteur éligible2

DUREE

Garantie

Au maximum, la durée du crédit bancaire et maximum 10 ans (franchise incluse). Si le crédit bancaire est à durée indéterminée, la garantie est limitée à 5 ans, ou 1 an avec possibilité de renouvellement chaque année.

Prêt conjoint

Même durée que le crédit bancaire (hors franchise accordée) et maximum de 10 ans (en ce compris la franchise totale octroyée).
Si conjoint à un moratoire sur des crédits bancaires existants uniquement : durée résiduelle des crédits existants.

Franchise

Minimum 6 mois de plus que la franchise accordée par la banque sur son crédit/que la durée du moratoire octroyé sur le(s) crédit(s) existant(s). Franchise maximum de 2 ans.

COMMISSION

Commission de 1% sur la somme des soldes restant dus annuels garantis (payable anticipativement en une fois par la banque dans le mois de la confirmation de la garantie)

SPECIFICITES

Ce financement peut être combiné avec les produits existants SOWALFIN (par exemple: le Produit Mixte si investissements (in)corporels conjoints, ou le Prêt Coup de Pouce).

 

Le crédit bancaire

Le Prêt Ricochet Relance est toujours accordé à côté

  • Soit d’un nouveau crédit bancaire (octroyé à partir du 01/10/2020) servant à la (re)constitution ou au renforcement de la trésorerie des entreprises (en ce inclus l’achat de stock).
  • Soit d’un ou plusieurs crédit(s) bancaire(s) existant(s) sur lequel(s) la banque octroie un moratoire (échéances reportées à partir du 01/01/2021) de min. 6 mois, avec report des échéances en fin de tableau d’amortissement
  • Soit les deux 2

Le nouveau crédit bancaire est de maximum 50.000€ et peut être:

  • un nouveau crédit d’investissement,
  • un nouveau crédit court terme,
  • la majoration d’une ligne court terme existante.

Les caractéristiques de ce crédit seront déterminées par l’agent bancaire.

 

La garantie SOWALFIN
La garantie octroyée par la SOWALFIN sur le crédit bancaire est de maximum 75%. Elle permet au banquier de réduire son risque, et à l’entreprise de diminuer son exposition personnelle.
Cette garantie est supplétive : si le crédit est dénoncé, elle permettra de couvrir, à hauteur du % déterminé, la perte subie par la banque après que cette dernière ait réalisé les éventuelles autres sûretés affectées au crédit (caution, gage sur fonds de commerce, …).
Le coût pour la banque de l’octroi de cette garantie est une commission de 1% sur la somme des soldes restant dus annuels garantis. Cette commission est payable anticipativement en une fois par la banque dans le mois de la confirmation de la garantie.

 

Le crédit SOWALFIN
Le crédit SOWALFIN, octroyé à un taux de 0% à côté du crédit bancaire, est de maximum la somme du nouveau crédit bancaire et des échéances en capital reportées via le(s) moratoire(s) octroyé(s). Il est limité à 50.000€.
Aucune sûreté ni d’apport minimum personnel ne sont exigés par la SOWALFIN pour l’octroi de ce crédit.
Celui-ci se présente sous la forme d’un prêt subordonné, amortissable, et remboursable trimestriellement (capital constant). Le caractère subordonné de ce prêt signifie qu’en cas de concours (si le prêt est dénoncé), son remboursement sera soumis au paiement préalable de toutes les autres dettes de l’entreprise.

 

Si ce crédit est conjoint

à un nouveau crédit bancaire

– amortissable : il aura une durée identique à celui-ci, limitée à 10 ans (franchise incluse)
– non amortissable : il aura une durée de 10 ans maximum (déterminée par l’analyse de la banque), franchise incluse

à un moratoire

– sur un crédit existant : il aura une durée identique à la durée résiduelle du crédit sur lequel le moratoire a été octroyé
– sur plusieurs crédits existants : il aura une durée de maximum la durée résiduelle la plus longue (déterminée par l’analyse de la banque)

Le crédit SOWALFIN contient une franchise de minimum 6 mois de plus que la franchise accordée par la banque sur son crédit, ou que la durée du moratoire qu’elle octroie. Cette franchise est limitée à 2 ans.

 

COMMENT CA MARCHE?

  1. L’entreprise contacte une des banques partenaires de la SOWALFIN
  2. La banque prend en charge son dossier
  3. L’entreprise reçoit la convention de prêt SOWALFIN
  4. Les fonds SOWALFIN sont versés à l’entreprise

 

Contacts

SOWALFIN
Avenue Maurice Destenay, 13
B-4000 Liège
Belgique
04 237 07 70

Pour toutes questions, appelez le 1890, le guichet d’information et d’orientation de la Sowalfin.
Site web : https://www.sowalfin.be/financement/pret-ricochet/
Lhinkedin : https://www.linkedin.com/company/sowalfin/


Certaines aides publiques accordées à une entreprise sont soumises à des plafonds maximum. Toute entreprise doit les signaler lors de l’introduction d’une demande d’aides.